Réchauffement Climatique (Islande)

La première période significative de la hausse des températures remonte aux années 1850 jusqu’en 1940 où les glaciers ont reculé pendant que le climat se réchauffait. Puis, entre 1950 et 1980 au bénéfice d’un léger retour à un climat froid, le recul glaciaire a diminué. Cependant, depuis 1980, avec la récidive d’un réchauffement climatique incontestable, le recul du front des glaciers est de plus en plus rapide et ce dans le monde entier. Nous ne parlerons pas des conséquences effroyables pour notre planète qui vous vous en doutez aura un impact significatif sur l’être humain (élévation du niveau de la mer, approvisionnements en eau, etc...)


Spélé-H2O a constaté lors d’une expédition en Islande (octobre 2015) que le recul du front des glaciers est indéniable. Nous ne pouvons plus le nier et nous devons à l’heure d’aujourd’hui lutter contre les fakes news  relayés par les réseaux sociaux et notamment les grands de ce monde.


Bref, nous avons donc visité Vatnajökull la deuxième plus grande calotte glaciaire d’Europe et notamment Jökulsárlón (lagune du glacier) un lac proglaciaire et Skaftafellsjökull (langue glaciaire du Vatnajökull).

 

Tous les glaciers d'exutoires du Vatnajökull sauf un, soit approximativement 40 glaciers, reculaient en l'an 2000.   Jökulsárlón, tout comme ses homologues Fjallsárlón et Breiðárlón sont des lacs proglaciaires (étendue d’eau résultant de la fonte d’un glacier) provenant des glaciers exutoires du Vatnajökull. Ces lagunes (lacs proglaciaires) sont remplies d’icebergs tombés des fronts des glaciers qui les surplombent.


Le plus spectaculaire est le Jökulsárlón, les blocs de glace qui se détachent du front du glacier dérivent sur la lagune pour rejoindre la mer. Ils s’échouent ensuite sur les plages de sable noir.

La naissance du lagon de Jökulsárlón date des années 1934-1935. Sa taille passe de 7,9 km2 en 1975 à 18 km2 aujourd'hui. La lagune continue de s'agrandir au détriment du front du glacier qui lui recule.

Lac proglaciaire de Breiðárlón

Lac proglaciaire de Jökulsárlón

Les blocs de glace de Jökulsárlón rejoignent la mer, puis s’échouent et fondent sur les plages de sable noir

Lac proglaciaire de Fjallsárlón

Nous avons également observé le retrait progressif des langues glaciaires du Skaftafellsjökull et du Siöujökull. Une illustration concrète du réchauffement climatique de 1904 à nos jours où l’on distingue parfaitement les différentes moraines frontales et latérales du passé. Ces 2 glaciers exutoires du Vatnajökull ont reculé de 2 à 3 km en 110 ans !

Langue glaciaire du Skaftafellsjökull. Le retrait du glacier montre un paysage sculpté par ses anciennes poussées  . On y distingue 2 moraines frontales (dépôt de blocs et graviers).

Langue glaciaire du Siöujökull qu’on aperçoit très très loin (3km). On y distingue des moraines frontales et latérales.

Mise à jour : le 07/02/18


Site réalisé : T.Lamarque

Contenu : T.Lamarque, V.Mercier

Photos :   T.Lamarque,  V.Mercier, 

Vidéos : T.Lamarque,  V.Mercier

Infographie :  Apple iphoto et google

Voir le film : Réchauffement climatique (Islande, octobre 2015)