L’eau et le calcaire

Mise à jour : le 07/06/18


Page réalisée : T.Lamarque

Article : T.Lamarque, B.arfib, P.Maurel, V.Mercier, F.Mercier

Photos : P.Maurel, T.Lamarque

Vidéos : T.Lamarque, P.Maurel,

Infographie : Spélé-H2O, P.Maurel

Ressources biblios : Synthèse des différents articles sur Wikipédia

Scène 1 : fossiles d'ammonites dans la roche calcaire 

Scènes 1 et 2 : le calcaire


La roche grisâtre et blanchâtre qu'on retrouve souvent dans nos collines se nomme calcaire. Généralement, on y trouve de nombreux fossiles. Les calcaires qui sont des roches sédimentaires formées principalement au fond des mers par l'accumulation de sédiments, d'algues, de coquillages et squelettes d'animaux marins. 

Scène 2 : la roche calcaire 

Scènes 3 et 4 : massif, plateau calcaire


Les roches calcaires se sont formées au cours des temps géologiques. Plusieurs massifs et plateaux calcaires vont naître lors de l'apparition des continents et du soulèvement des montagnes, créant des failles,  des fractures et de nombreuses déformations qui résultent de la tectonique des plaques ou à la force gravitaire (instabilité gravitaire).


Ce qui fait la particularité des roches calcaires c’est leur solubilité non négligeable dans l’eau chargée de gaz carbonique (dioxyde de carbone) : c'est la dissolution.


Ces eaux corrosives (l'eau qui s'infiltre acquière son acidité en traversant le sol) en s’enfouissant dans les fissures ou diaclases de la roche calcaire ont crée des vides, donnant naissance au karst.

Scène 3 : massif calcaire 

Scène 4 : fissures et diaclases de la roche calcaire 

vidéo en construction